Pour préparer « travailler sensé », voici quelques conseils de lectures :

« Notre bien commun »
Découvrir la pensée sociale de l’Eglise. Sous la direction du Service national Famille et Société de la Conférence des évêques de France (SNFS). 10 euros . Acheter en ligne.

Un parcours pédagogique d’initiation à la pensée sociale de l’Eglise + DVD

Qu’est-ce que le bien commun ? Le droit de propriété a-t-il des limites ? Le profit est-il la seule finalité de l’entreprise ? Quelle place doit y prendre la justice sociale ? Que signifie la priorité donnée aux pauvres ? Quelle est le rôle de la famille ? L’accueil des migrants est-il facultatif ? Ces questions et bien d’autres sont analysées dans la pensée sociale de l’Église mais celle-ci est mal connue, y compris de beaucoup de catholiques. Cet ouvrage propose de s’initier à son contenu.

« La Galère, jeunes en survie » de François Dubet, 8.17 euros. Acheter en ligne

L’auteur, sociologue, après plusieurs enquêtes, décrit l’univers marginal de la jeunesse des grandes banlieues : Français ou immigrés, avec ou sans travail, en survie, sans espoir et sans sursis

« Le quai de Ouistreham », Florence Aubenas, 6,37 euros. Acheter en ligne

Pour mieux appréhender la réalité du travail, F. Aubenas quitte un temps son poste de reporter au«Nouvel observateur»pour adopter les conditions de vie de Français sans ressources. Employée comme femme de ménage, cumulant les contrats précaires, elle découvre un univers où le travail et la solidarité sont rares. Prix Joseph Kessel, prix Livre et droits de l’ homme 2010, Globe de cristal 2011.

« Génération CV », Jonathan Curiel, 18.05 euros. Acheter en ligne

L’auteur appartient à la génération des 25-35 ans et raconte les tribulations d’un bac + 5 à la recherche d’un emploi, à partir de sa propre expérience : curriculum vitae, entretiens d’embauche, motivation, projet professionnel, défaitisme, etc.

« Injustices, l’expérience des inégalités au travail » François Dubet, 9.03 euros. Acheter en ligne

Cet ouvrage est le fruit d’une enquête collective sur les raisons pour lesquelles les Français qui travaillent éprouvent un sentiment d’injustice. Il transmet une image scrupuleuse de la manière dont vivent les travailleurs, dont ils souffrent et dont ils se plaignent.

« Le goût de l’autre : la crise, une chance pour réinventer le lien » Elena Lasida, 18.81 euros. Acheter en ligne

Comme on se sent souvent démuni quand on cherche à concilier la justice et l’efficacité dans les questions économiques et financières, ce livre est très utile. L’auteur qui enseigne l’économie à l’Institut catholique de Paris interroge bien des idées courantes : et si l’économie avait pour première vocation non pas de produire des biens mais du lien entre les personnes ? Et si la fatalité ne conduisait pas à l’épuisement des richesses naturelles dès lors qu’on prendrait comme principe un meilleur vivre ensemble ? Il est urgent, nous le savons tous, de nous mobiliser sur ces questions.

« Travail, la révolution nécessaire » Dominique Méda, 6.65 euros. Acheter en ligne

Se fondant sur des travaux récents menés à l’échelle européenne, l’auteure interroge le modèle social français à travers le rapport au travail et la question de l’égalité entre les hommes et les femmes notamment sur la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle. Elle invite à repenser la notion de progrès et à réformer le système capitaliste.

« Le travail, une valeur en voie de disparition? » Dominique Méda, 7.79 euros. Acheter en ligne

A partir d’écrits et de réflexions anciens ou récents sur le travail, cette approche critique de la notion de travail fait appel aux textes classiques des analyses marxistes et libérales.

« Chemin de traverse », Emmanuel Faber, 17,34 euros. Acheter en ligne.

Que le numéro 2 de Danone pose sur les relations économiques un regard décalé, rempli d’humanisme et de valeurs chrétiennes peut laisser certains sceptiques mais constitue une vraie bonne nouvelle pour aujourd’hui. Et quand un tel message est livré avec un vrai talent d’écriture, on se laisse vraiment convaincre. A faire lire aux jeunes qui se préparent à la vie professionnelle et à tous ceux qui y exercent quelque responsabilité.

  »Le travail humain, laborem exercens », Jean Paul 2, 5.70 euros. Acheter en ligne

Dans cette lettre encyclique rédigée 90 ans après«Rerum novarum»de Léon XIII, Jean-Paul II s’intéresse au travail et à l’homme à travers plusieurs thèmes : la solidarité, la dignité de la personne, la société, etc. Il revient également sur le conflit avec le capital, les droits des travailleurs et met en avant les éléments pour une spiritualité du travail.

« L’Église dans le monde de ce temps », concile du Vatican, 7.60 euros. Acheter en ligne

Les propositions de ce synode ont pour objectif d’aider les hommes, croyants ou non, à rendre le monde plus conforme à la dignité de l’homme.